Happiness therapy (Silver linings playbook)

Hier soir, j’ai eu la chance de trouver en exclusivité ce film en VO et en excellente qualité avant sa sortie au cinéma… Ce film, c’est Happiness therapy, ou plutôt Silver linings playbook dans la version dans laquelle je l’ai vu.

Every cloud has a silver lining…

SLP, c’est l’histoire de Pat (Bradley Cooper), qui sort d’un hôpital psychiatrique pour avoir tabassé méchamment l’amant de sa femme. Il a tout perdu : job, maison, famille, il retourne donc chez ses parents, dont le génial Robert de Niro en Pat Sr.. Il rencontre une jeune veuve, Tiffany (Jennifer Lawrence) qui lui propose un deal : s’il l’aide à remporter un concours de danse, elle l’aidera à reconquérir sa femme.

Car on nous parle d’abord de souffrance, celle de la perte d’un être cher (dans la séparation et dans la mort) et de la réhabilitation sociale après une importante coupure (l’un est dans un hôpital psychiatre, l’autre a hiberné après le décès de son mari)… On pourrait d’abord croire à un film triste et dramatique, mais pas du tout. Tout est comique et les personnages se montrent d’une férocité désarmante pour clamer leur envie de vivre, de renaître et de nouveau se sentir eux-mêmes. On a donc un véritable optimisme qui s’opère ici, les personnages, malgré leur souffrance restent optimistes et ça donne un grand bol d’air frais à l’histoire.

Folie, vous avez dit folie ?
Ici, c’est à celui qui rendra le plus dingue l’autre et qui sortira plus des sentiers battus pour nous faire décocher en premier un sourire : Tiffany qui pète les plombs toutes les deux secondes, mais sans jamais nous lasser ni nous laisser dans la bouche ce goût de lourdeur et Pat Jr. qui ne comprend plus rien mais qui pète ses petits câbles à ses moments perdus…

Des scènes qui donnent la pêche
Je le répète, les scènes de pétages de plombs entre les deux protagonistes sont savoureuses, mais il n’y a pas que ça, même si elles sont nombreuses (et Dieu merci !). En effet, les scènes entre Pat Jr. et ses parents sont tout aussi drôles, les scènes de répétition de danse sont exquises et nous donnent la patate ou encore, la scène finale qui n’est pas sans rappeler un certain Little miss sunshine, mais chut, pas de spoiler !

Des personnages détonants !
C’est ce que nous offre SLP avec sa magnifique distribution…
Pat Jr. est un bipolaire qui court avec un sac poubelle par-dessus son sweat, Tiffany, une jeune veuve complétement dingue qui crie tout le temps, Pat Sr. est un papa qui fait tout pour que son fils aille mieux.
On a le droit également à des seconds rôles vraiment sympathiques, comme ceux de Chris Tucker, Jacki Weaver ou encore John Ortiz.
En bref, d’excellentes performances dont on comprend la nomination aux Oscars.

Bon visionnage !

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s